L’Outil en main a 10 ans, les jeunes témoignent

, par  Guy-Paul Boissinot , popularité : 50%


De 2008 à 2010, ils étaient parmi les premiers enfants des ateliers de l’Outil en main. Pour certains, cette pratique a influencé leur choix professionnel. Avec bonheur.


Les gens d’ici

Ils sont une petite douzaine sur le podium, entre Francis Brémaud, président de l’Outil en main du Pays de La Châtaigneraie, René Guérin, son trésorier, et Alain Lehébel, président national de l’organisation.
Adèle, Maxime, Baptiste, Pierre et les autres redisent le plaisir qu’ils ont eu à participer aux premières années. « J’étais déjà décidé à devenir menuisier, mais l’Outil en main a conforté mon choix », explique l’un. « J’y ai découvert l’amour du travail manuel bien fait et surtout l’importance du travail en équipe » ajoute cet autre.

Pour Émilie, 21 ans, menuisière-ébéniste, parqueteuse, revenue tout exprès de Paris pour la circonstance, l’Outil en main a été l’occasion « de découvrir le travail manuel en situation réelle avec de vrais outils. Les papys étaient gentils avec nous. C’est là que j’ai découvert le travail d’ébéniste que je pratique aujourd’hui. Je réalise des parquets sur des scènes de spectacle, dans toute la France. Et quand on me demande quel a été mon parcours professionnel, je cite toujours l’Outil en main, avant même les lycées professionnels où j’ai passé mes bacs de menuiserie et d’ébénisterie ».

Richesse de l’intergénérationnel

« L’échange entre les jeunes et les anciens, dans les ateliers, reste notre plus belle réussite », reconnaît Francis Brémaud, président fondateur de l’Outil en main.
« C’est sous l’impulsion de Louis Robin qu’a été créée cette association, à La Châtaigneraie. En dix ans, nous avons accueilli 300 enfants, cent gens de métier et comptabilisé plus de 40 000 heures de bénévolat. Actuellement, nous avons 41 enfants et 60 gens de métier bénévoles qui animent treize ateliers. »

Un moteur pour la Vendée

Alain Lehebel, retient que si l’Outil en main du Pays de La Châtaigneraie a été le quatrième à s’ouvrir en Vendée, il a beaucoup oeuvré au développement de l’association dans le département. « Vous comptez 17 ateliers, juste derrière la Loire-Atlantique qui en a 18. Nos territoires sont dynamiques et soutiennent l’entreprise, comme le travail manuel. Le bénévolat fait la richesse de nos associations et notre souci est de le pérenniser. Le témoignage des jeunes est la preuve que l’Outil en main leur a donné un coup de main pour réussir leur vie ».

Des propos confortés par les élus, présents à ce dixième anniversaire, à l’instar d’Éric Rambaud, président de la communauté de communes qui soutient l’Outil en main en mettant à sa disposition des locaux de qualité.
© Ouest France

Brèves Toutes les brèves

  • L’Outil en Main à TV VENDEE

    Vendredi 6 octobre à 19h55 l’émission du patrimoine "Comme Toujours" animée par Jérome Aubineau (...)