Serge l’ébéniste a posé ses ciseaux à bois

, par  Guy-Paul Boissinot , popularité : 27%

Figure locale, Serge Viviès nous a brutalement quittés à 67 ans.

Après une longue carrière d’ébéniste, il avait prolongé sa passion pour le bois avec la sculpture d’objets variés. Connu déjà pour être un collectionneur averti d’outils préhistoriques, Serge était reconnu dans le domaine de l’archéologie locale. Il avait notamment co-découvert le polissoir de Menomblet et, au fil de ses découvertes locales, il avait constitué une belle collection d’outils de pierres taillées. Mais il aimait aussi à diversifier son approche du passé. « Pour moi, les outils de l’âge de pierre comme les objets de la culture africaine sont une occasion de me replonger dans la mémoire des peuples anciens », nous avait-il confié en 2009.

Sa dernière passion concernait les chaises africaines qu’il ornait d’animaux africains, sa source d’inspiration. Soucieux de transmettre son savoir-faire, il était également très engagé dans l’association l’Outil en main. Il laissera un vide au sein de sa propre famille, mais aussi dans le coeur de tous ceux qui l’ont côtoyé.

Sa sépulture aura lieu aujourd’hui, mercredi 25 février, à 14 h 30, en l’église de La Châtaigneraie.

(c) Journal Ouest-France

Brèves Toutes les brèves

  • L’Outil en Main à TV VENDEE

    Vendredi 6 octobre à 19h55 l’émission du patrimoine "Comme Toujours" animée par Jérome Aubineau (...)