Une dimension intercommunale pour l’Outil en main

, par  Guy-Paul Boissinot , popularité : 33%

Samedi 04 octobre

Transmettre aux jeunes générations les gestes des métiers manuels et un savoir-faire qui ne s’apprend pas dans les livres, c’est la raison d’être de l’association l’Outil en main.

Cette école, un peu particulière, vient de faire sa rentrée locale dans ses ateliers de la rue de La Taillée, encadrée par des hommes et des femmes de métier, riches d’expérience, artisans ou ouvriers qualifiés, bénévoles, généralement à la retraite. 36 enfants sont inscrits cette année encore, 24 garçons et 12 filles, 25 en 1re année et 11 en 2e année. Ils sont issus de treize communes du Pays de La Châtaigneraie, ce qui confère à l’Outil en main une réelle dimension intercommunale.

Cette même dimension cantonale se retrouve également auprès des 48 animateurs adultes, gens de métier bénévoles, artisans et compagnons confirmés, parmi lesquels dix femmes s’activent dans leur spécialité. Douze pôles d’activités ont ainsi pu être mis en place, rassemblant pas moins de 27 métiers dans des ateliers qui sont un lieu de rassemblement et d’échanges entre jeunes et aînés.

Deux nouvelles arrivées

À la suite de la récente assemblée générale de l’association, deux nouveaux professionnels à la retraite sont venus rejoindre le groupe des gens de métier, encadrant les jeunes de 10 à 14 ans. Il s’agit de Joël Chaigneau, en mécanique, et Bernard Godet, en plomberie zinguerie.

Le président, Francis Brémaud, a lancé un nouvel appel pour que d’autres artisans retraités viennent encore rejoindre le groupe des animateurs, notamment dans certains secteurs déficitaires comme la maçonnerie.

« L’Outil en main permet à ces adultes, de rester dans la vie active, en transmettant aux jeunes l’amour du travail bien fait. »

(c) Journal Ouest-France

Brèves Toutes les brèves

  • L’Outil en Main à TV VENDEE

    Vendredi 6 octobre à 19h55 l’émission du patrimoine "Comme Toujours" animée par Jérome Aubineau (...)