Témoignage d’Emilie

, par  Francis Bremaud, OEM Pays de La Chataigneraie , popularité : 22%

En septembre 2008, Emilie Rousselot fut parmi les premiers enfants à franchir la porte des ateliers de l’Outil en Main.
Aujourd’hui, elle temoigne de cette expérience auprès de René Guérin qui, avec les gens de métiers, a guidé et suivi ses gestes pendant 3 années.

« Les ateliers que j’ai préférés sont la menuiserie et la peinture. L’ambiance est super, entre nous on s’entend super bien.

On parle de nos réalisations, de ce qu’on aime pas. En plus, les Papis sont supers. Ils nous apprennent plein de choses, ce sont des papis géniaux. Ils sont toujours là pour nous aider quand on n’arrive pas à faire quelque chose.

Nous avons découvert le travail manuel. J’ai appris à réaliser plein d’objets selon des thèmes choisis. Je les ai pris en photo.

Grace à l’Outil en Main, j’ai découvert le métier que j’aimerais faire plus tard. Je voudrais être Ebéniste ! Ils m’ont tous encouragée. Ils m’ont tous aidée à apprendre de nouvelles choses. Et grace à eux, je suis sûre que je veux faire ce métier.

Je suis venue à l’Outil en Main par l’intermédiaire de mon école primaire qui distribuait les prospectus de l’Outil en Main.

Je n’ai pas aimé la maçonnerie, l’électricité, la mécanique par rapport à mon goût et non par rapport aux papis !

Je n’oublierai jamais mes 3 années passées à l’outil en Main pour l’ambiance et la convivialité.

Il manque des métiers pour les filles comme la cuisine, la couture, la coiffure, le jardinage...

Merci à Tous.

Je vous souhaite à tous une bonne continuation à l’Outil en Main.

Emilie Rousselot le 17 janvier 2012.

PS/ Des papis comme ça, ça se trouve qu’à l’Outil en Main ! Ce sont des papis en or. »

Merci à Emilie de son témoignage.

Brèves Toutes les brèves